Une semaine à Rio de Janeiro

Nous avons été conquis par cette ville et, comme nous l’avions espéré, Rio était la destination parfaite pour démarrer notre périple. Ses multiples visages nous ont donné l’opportunité de profiter d’une première étape de 7 jours. Ainsi, nous avons pu prendre nos marques dans notre nouveau style de vie, tout en satisfaisant notre soif de découverte après une si longue attente du départ. Entre randonnées dans la jungle, promenades dans les différents quartiers de la ville, plages et ambiances festives, Rio a beaucoup à offrir à ses visiteurs.

Nos coups de coeur :

Le Pain de sucre

Que l’on prenne de la hauteur, ou que l’on se situe au niveau de la mer, le « Pao de Açucar » sublime tous les paysages. Pourtant, c’est bien à son sommet que l’on peut profiter de la plus belle vue sur la ville : une vue à 360° sur les plages, les quartiers de Rio et la baie de Guanabara.

Prix : 85 Réals (téléphériques)

Conseil : Bien vérifier la météo la veille. Les nuages à Rio sont bas et le sommet se retrouve souvent dans un brouillard qui ne permet pas de voir à plus de 50 m.

Le + : Faire un stop à la plage Vermelha au pied du Pain de sucre.

 

Les quartiers de Lapa et Santa Teresa

Dans ces deux quartiers, le street art est roi et les maisons sont colorées. A la frontière entre les deux, on trouve d’ailleurs les célèbres escaliers Selaron.

Conseil : Arriver aux escaliers tôt le matin pour pouvoir prendre des photos sans touristes!

Le + : Le quartier de Lapa est très animé le weekend, notamment au niveau de ses arches où sont souvent organisés concerts et autres évènements. Pour notre part, nous avons eu la chance d’assister au Festival de musique Lula Libre lors de notre semaine à Rio.

 

La plage d’Ipanema

Elle nous a paru plus authentique que celle de Copacabana. Certainement parce que l’on était entouré de brésiliens et non de touristes.

Le + : Nous y sommes allés le dimanche car sur la place principale du quartier a lieu ce jour-là le marché hippie d’Ipanema.

 

La forêt de Tijuca

Faire une randonnée dans la forêt (pour ne pas dire la jungle!) de Tijuca a été un de nos meilleurs moments de la semaine. Tout d’abord parce qu’on adore marcher évidemment, mais aussi parce qu’on était en immersion totale dans une nature magnifique. On a même vu plusieurs petits singes ! La randonnée peut se faire sur plusieurs jours. Pour notre part, nous avons seulement fait une partie allant du parc Lage à la Cachoeira dos Primatas, en passant par le sommet du Corcovado, où se trouve le fameux Christ Redempteur. Au total, une quinzaine de kilomètres et environ 850 mètres de dénivelé.

Conseil : Mettre de bonnes chaussures et prendre beaucoup d’eau car il fait très chaud dans cette forêt dense.

 

Le mirante Dona Marta

Encore une très jolie vue de Rio et également du Christ Redempteur. Le Mirante est d’ailleurs accessible à pied depuis ce dernier (environ 1h). Il n’est pas très connu ce qui permet de pouvoir profiter de la vue tranquillement et aussi longtemps qu’on le souhaite!

Conseil : Si vous partez depuis la ville, nous vous conseillons de prendre le bus ou le Uber plutôt que d’y aller à pied, car le chemin le plus court passe par une Favela.

 

La visite guidée de Santa Marta

Nous avons longuement hésité avant de faire cette visite car nous avions peur que cela fasse « voyeur » et de nous sentir mal à l’aise. Mais en même temps, les Favelas nous semblaient être une part importante de la culture de Rio. Après avoir lu des conseils dans plusieurs blogs, nous avons trouvé l’option qui nous convenait : visiter la Favela Santa Marta, la première à avoir été pacifiée, avec un habitant de celle-ci. Pour celà, il suffit simplement de se rendre à l’entrée de la Favela, les guides « locaux » vous attendent. Au delà du fait d’avoir une visite effectuée par un guide qui vit au sein-même de la favela, l’autre point positif est qu’une partie du coût de la visite sera reversée à son association, dont nous avons d’ailleurs rencontré le président! Nous avons énormément apprécié cette visite (en Français…!), les habitants étaient sympathiques et généreux (je repense notamment à la dame qui était fière de nous montrer sa collection d’horloges du monde entier), notre guide nous a expliqué l’évolution et l’histoire de la Favela (Mickaël Jackson y a tourné un clip!) et ses différents projets (tri de déchets, énergie solaire, promotion des artistes locaux…). Nous en avons également appris plus sur le Rio et le Brésil en général…

Prix : 75 Reals par personne

Conseil : Ne vous aventurez pas seul dans les Favelas, même celles qui sont pacifiées. En effet, ce sont de vrais labyrinthes et certains ruelles sont encore à éviter…

Le + : Voilà les coordonnées directes de Charles qui a été notre guide et que nous vous recommandons chaleureusement : ici.

 

Un lundi soir à Pedra do Sal

Tous les lundis soir, historiquement le jour de repos des ouvriers, est le jour de la Samba par excellence à Rio! C’est à Pedra do Sal que nous décidons de passer la soirée, et on recommande : concert de Samba en live, bières et Caïpirinha qui coulent à flot, churrascos à tout heure et bonne ambiance assurée! Nous avons vraiment passé un très bon moment.

Conseil : Prendre le Uber ou le taxi car le quartier n’est pas très sûr.

 

On a un peu moins aimé :

Le Christ Rédempteur

Bon en vrai, on a été impressionné par cette immense statut qui surplombe la ville. La vue est également très belle. Ce que l’on a moins aimé c’est la horde de touristes irrespectueux… Nous aussi, on est des touristes, mais on ne fait pas comme si on était tout seul! Bref, il nous a fallu prendre un peu sur nous pour profiter de celle qui est tout de même classée 3ème des 7 nouvelles merveilles du monde.

 

Botafogo

Nous n’avons trouvé aucun intérêt majeur à ce quartier. C’est un quartier résidentiel, habité par une population plutôt aisée. Il y a une plage, mais celle-ci est peu fréquentée, car la baignade est interdite.

 

La plage de Copacabana

La plage est sympa, mais un peu trop de touristes à notre goût (que l’on retrouve dans tout le quartier d’ailleurs). Nous avons préféré Ipanema que nous avons trouvé plus authentique.

 

Information complémentaire

Le Nord de la ville

Cette partie de la ville est très pauvre. On se sent un peu en insécurité et les rues sont sombres. La traverser à pied permet de se rendre compte des inégalités importantes qui existent à Rio. Nous avons d’ailleurs observé que le Sud de la ville accueille une population aisée et que le niveau de vie diminue au fur et à mesure que l’on remonte vers le Nord.
Nous nous sommes aventurés dans cette partie de la ville pour découvrir la Fabrique Bhering, ancienne fabrique de chocolat et de café aujourd’hui transformée en un centre culturel (ateliers de peinture, expositions, boutiques underground…). Le lieu nous a beaucoup plu.

 

Ce que l’on n’a pas fait :

Assister à des cours dans une école de Samba

C’est un conseil d’un voyageur que nous avons rencontré après avoir quitté Rio.

Le Jardin Botanique

Nous n’avons pas pris le temps de le visiter, mais il est fortement recommandé par tous les guides et blogs que nous avons visité.

Assister à un match de Flamengo au stade Maracana

Et prendre les places à l’avance dans les nombreux points de ventes précisés sur le site officiel de l’équipe! Nous ne nous attendions pas à une telle ferveur du public carioca et avions décidé de prendre les places à l’entrée du stade juste avant le match… Le stade affichait complet!

La baie de Guanabara

Profonde de 30 km et large de presque autant, la baie se compose d’environ 130 îles. L’île la plus visitée est l’île de Paquetá, le bateau se prend à la Praça XV dans le « Centro » de Rio. Il est également possible de faire des excursions sur la baie.

 

Comment se déplacer à Rio ?

En métro 

Bien organisé et propre, le métro couvre une grande partie de la ville. Il y a également des tramways, mais nous n’avons jamais été amené à les utiliser.

Prix : 4.3 Reals par voyage

En bus

Ils sont aussi très pratiques et Google Maps est plutôt à jour concernant les trajets en bus à Rio. Par contre, les conducteurs sont assez brutes, mieux vaut bien se tenir!

Prix : 3.75 Real dans la plupart des cas, mais peut monter jusqu’à 7 Reals

En Uber

Les trajets en Uber ne coûtent pas chers, et s’avèrent parfois pratiques, la nuit notamment!

 

Où se loger?

Nous avons passé nos 8 nuits dans l’auberge Mambembe dans le quartier de Lapa. L’ambiance était sympa, le petit déjeuner complet et les chambres très bien (lits avec rideaux notamment). Nous recommandons!

 

Où manger?

Nous n’avons pas vraiment fait de restaurant à Rio. Mais nous avons testé le buffet au kilo qui y est très répandu! Le principe est simple, on se sert à volonté au buffet, l’assiette est pesée et le prix sera établi en fonction de son poids. Les prix des restaurants au kilo sont très variables d’un restaurant à l’autre (entre 35 et 80 Reals le kilo), la différence s’expliquant par la qualité de la nourriture servie.

Pour manger sur le pouce, nous vous conseillons la chaîne Pin Pin, sorte de boulangerie qui fait de bons « pastels ».

One Comment

  1. Pingback: Allons faire un road trip au … Brésil – Allons faire un tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *