Le Chili au jour le jour

Jour 44 : Torres del Paine

Atteindre ce parc depuis Ushuaia a été très compliqué! Tout d’abord, il nous a fallu attendre le Lundi car il n’y avait de bus le weekend. Et c’est ensuite avec trois bus étalés sur une journée que nous avons pu arriver à Puerto Natales, une ville voisine depuis laquelle des navettes amènent au parc! Mais le jeu en valait la chandelle car les paysages sont magnifiques…

 

Jour 45 : Torres del Paine

Le parc est immense et il ne nous reste qu’une journée pour en profiter! C’est donc en voiture que nous décidons de le visiter : le paysage défile sous nos yeux ébahis, on s’arrête pour faire de courtes randonnées ou pour profiter de paysages magnifiques.

 

Jour 50 et 51 – Sur la route

Notre objectif pour les prochains jours est de monter plus au Nord du continent via la Carretera Austral, une longue route de 1200 km traversant la Patagonie Chilienne réputée pour ses paysages sauvages.

Pour celà, il nous aura fallu remonter la route 40 pendant une journée jusqu’à Los Antiguos en Argentine où se trouve la frontière avec le Chili. Frontière que nous comptions traverser à pied (environ 15 km entre notre logement à Los Antiguos et la station de bus à Chile Chico), mais heureusement entre le gentil monsieur à qui appartenait l’appartement dans lequel nous dormions et la gentille chilienne que nous avions rencontré dans le bus la veille, nous n’avons finalement marché que 5 km.

Après un passage de frontière un peu plus mouvementé que d’habitude (on s’est tout fait fouiller!), nous avons pris un bus direction Puerto Rio Tranquilo, un petit village qui sera notre première étape sur la fameuse Carretera.

 

Jour 52 – Puerto Rio Tranquilo

Puerto Rio Tranquilo est situé au bord du lac General Carrera, le 2ème plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca. Ce lac nous a impressionné de par son eau d’une grande pureté (85% selon le guide) et sa couleur turquoise quelle que soit la météo.

Depuis le village, nous avons pris le bateau pour visiter les Capillas de Marmol ou « caves de marbre » creusées dans la roche à force de temps et de vent.

 

Jour 54 – Coyhaique

Nous sommes en saison basse dans une région peu touristique et nous le ressentons. Notre seule possibilité pour remonter vers le Nord depuis Puerto Rio Tranquillo est de prendre un bus direction Coyhaique et il y en a un par jour, priorité aux locaux…

Par chance, le bus n’est pas plein ce jour-là. Celui-ci met 5h30 pour faire 210 km… En arrivant à Coyhaique, nous prenons la décision de prendre le prochain bus direct pour Puerto Montt, tout au bout de la carretera austral afin de nous éviter une montée au Nord longue et potentiellement difficile.

Celà nous laisse quand même une journée pour profiter de la réserve nationale de la ville, la plus ancienne de la région. Une petite randonnée en forêt d’un peu moins de 10 km qui nous permet de nous dégourdir les jambes avant les 25 heures de bus.

Jour 56 – Puerto Montt

C’est accompagnés de la pluie que nous commençons notre visite de la région des lacs. Une météo pas très clémente donc, qui devrait durer pendant une semaine ou peut-être même 10 jours…

Mais nous ne nous laissons pas abattre et partons tout de même à la découverte de Puerto Montt. Le tour fut rapide car la ville n’est pas très grande et nous terminons en mangeant du poisson au très réputé marché de poissons de la ville.

 

Jour 57 – Île de Chiloe

Pluie, pluie, pluie… Direction l’île de Chiloe, deuxième plus grande île d’Amérique du Sud après celle de la Terre de Feu. L’île est connue pour ses villages pittoresques et ses 14 églises en bois inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour cette première journée sur l’île, nous visitons Castro, la capitale de l’île avec ses « Palafitos », petites maisons en bois sur pilotis très colorées, et Dalcahue, petit village avec de belles boutiques d’artisanat.

 

Jour 58 – Île de Chiloe

Deuxième jour sur l’île et le soleil nous fait l’honneur de sa présence! L’occasion parfaite pour une promenade le long de la costanera suivie d’une sortie en bateau au cours de laquelle nous avons rencontré un pélican, des dauphins et… des pingouins!!!

 

Jour 59 – Puerto Varas

Direction le volcan Osorno en compagnie de Florian, un Français que nous avons rencontré à l’auberge. Après une ascension difficile entre vent et neige, nous atteignons le cratère rouge (totalement enneigé à cette période de l’année) et avons la chance de profiter d’une belle vue. 10 minutes plus tard, le ciel s’était couvert et le lac avait disparu…

Puis nous prenons la direction des cascades de Petrohue, dont les eaux turquoises nous ont impressionné.

 

Jour 60 – Puerto Varas

Nous visitons les villages de Puerto Varas et de Frutillar. Cette région est une ancienne colonie allemande et on y ressent bien l’influence germanique.

 

Jour 71 – Sur la route

Nous prenons enfin la route direction le Chili et plus précisément Valparaiso, à 1h de Santiago la capitale.

Les paysages sont somptueux et nous passons des montagnes rouges et violettes aux montagnes enneigées en quelques heures. Après être restés bloqués 1h à la douane argentine puis 5h à la douane chilienne, nous arrivons enfin au Chili où un magnifique coucher de soleil sur les montagnes nous attend…

 

Jour 72 – Valparaiso

Cette petite ville à 1h de Santiago est très appréciée des voyageurs. Et pour cause, ce n’est pas ici un quartier mais la ville entière qui est parsemée de maisons très colorées et de fresques de street art plus belles les unes que les autres. La ville est construite sur plusieurs collines, les mollets ont donc bien chauffé mais on a pu du coup apprécier plusieurs points de vue.

 

Jour 73 – Valparaiso

Nous continuons la promenade dans les différents « cerros » (monts en français), nous nous arrêtons aux multiples marchés artisanaux qui se trouvent sur notre route et après une balade au bord de la mer nous goûtons finalement le Terremoto, le fameux cocktail chilien à base de vin blanc fermenté, grenadine et sorbet à l’ananas. Conclusion : beaucoup trop sucré!

Même si le potentiel de la ville est impressionnant, Valparaiso n’a pas été le coup de coeur auquel on s’attendait. Des rues assez sales, des odeurs parfois nauséabondes et de parties de la ville assez délabrées ont un peu gâché notre plaisir. Nous avons croisé des associations qui avaient pour but de nettoyer les rues de la ville alors nous avons bon espoir que les choses aillent en s’améliorant!

 

Jour 74 – Santiago

Santiago, capitale du Chili, concentre 40% de la population du pays. Et, on le ressent : les rues sont pleines de monde, quel que soit le quartier et quelle que soit l’heure de la journée ou de la nuit! La ville nous a agréablement surpris et nous avons beaucoup apprécié la visiter.

En ce premier jour, nous découvrons le quartier historique concentré autour de la Plaza de Armas, avant de foncer dans le quartier Bellavista, très coloré et lieu de prédilection pour sortir le soir. Nous terminons par l’ascension du Cerro Cristobal afin de profiter d’une vue sur la ville. Celle-ci est un peu voilée par un nuage de pollution mais n’en reste pas moins impressionnante.

 

Jour 75 – Santiago 

Nous continuons la visite de la ville avec l’ascension du cerro Santa Lucia, qui est entouré d’un joli parc et permet d’avoir une vue à 360° sur le centre ville. Puis nous allons nous promener au Vega Central, un immense marché très populaire, avant de rejoindre une visite guidée de la ville qui nous permet d’en apprendre plus sur le Chili et sa capitale.

 

Jour 76 – Santiago 

Dernier jour à Santiago. Nous en profitons pour nous reposer, régler quelques détails concernant la suite du voyage et prendre le soleil dans un parc au Nord de la ville.

 

Jour 90 – San Pedro de Atacama

Après une journée de transport, nous voilà de retour au Chili, plus exactement à San Pedro de Atacama, un petit village en plein milieu du désert.

Nous louons des vélos afin d’explorer les deux vallées voisines : la vallée de mars et la vallée de la lune.

 

Jour 92 – San Pedro de Atacama

Lacs, volcans, salars… Le Nord du Chili a beaucoup à offrir.. Nous passons une journée à découvrir ces paysages magnifiques, en bus cette fois-ci.

Cette journée marque la fin de notre périple au Chili. Nous avons pu découvrir  des endroits incroyables dans ce pays, je pense notamment au parc national Torres del Paine, un de nos meilleurs moments du voyage, à l’île de Chiloé, dépaysement assuré, et à Santiago qui fut une très bonne surprise. Nous avons également rencontré des chiliens d’une grande générosité, qui nous ont aidé à avancer dans notre découverte du pays.

Néanmoins, la conclusion reste en demi-teinte. En effet, le pays a su exploiter le tourisme, un peu trop, nous obligeant souvent à payer cher pour pouvoir visiter les différents sites, et nous enlevant ainsi la liberté de le faire comme on le souhaitait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *